LES AVANTAGES DE LA LABELLISATION

Afficher le Label Crèche Bien Traitante®, c’est garantir à tous les acteurs, qu’au sein de l’établissement, tous les moyens sont mis en oeuvre pour développer la culture de la Bientraitance et prévenir le risque de maltraitance.

POUR LES JEUNES ENFANTS ET LEURS PARENTS

S'engager dans des pratiques vertueuses auprès des jeunes enfants et leurs familles

Le Label permet d’affirmer l’engagement institutionnel auprès des jeunes enfants accueillis et de leurs parents, selon une démarche forte de Prévention du risque de maltraitance et du développement de la culture de la Bientraitance.

Respecter et faire vivre les droits du jeune enfant

Le Label renforce le respect des droits inscrits dans les textes de références, à l’instar de la Charte nationale pour l’accueil du jeune enfant.

Instaurer un lien de confiance solide avec les familles

Le Label engage l’Établissement d’Accueil du Jeune Enfant sur un seuil de compétences avec des outils forts et des équipes engagées, dans le respect des recommandations de bonnes pratiques professionnelles.

POUR L’ÉTABLISSEMENT D’ACCUEIL DE JEUNES ENFANTS

Répondre aux exigences actuelles règlementaires en ce qui concerne la Bientraitance et la maltraitance

La loi du 5 mars 2007 réformant la protection de l’enfance a remplacé la notion de maltraitance par celle de danger qui inclut la maltraitance. La Haute Autorité de Santé définit la maltraitance par le non respect des droits et des besoins fondamentaux des enfants : santé, sécurité, moralité, éducation, développement physique, affectif, intellectuel et social.

De nombreux textes et recommandations de bonnes pratiques professionnelles mettent les établissements dans l’obligation de développer la culture de la Bientraitance et leur plan de lutte contre le risque de maltraitance.

Afficher ses ambitions de projet d'établissement

Représenter le Label Crèche Bien Traitante® permet de poser la stratégie et le positionnement professionnel de l’institution dans les champs de la Bientraitance, la lutte contre le risque de maltraitance, le respect des droits du jeune enfant et de sa famille, leur projet d’accueil, ainsi que le soutien et la formation des équipes pluridisciplinaires.

Démontrer une démarche novatrice dans le secteur petite enfance

Dans un contexte économique, social et législatif de plus en plus exigeant, le Label Crèche Bien Traitante® s’inscrit comme une innovation sociale.

Repérer l'action et l'engagement des professionnel·le·s

Les professionnel·le·s petite enfance sont porté·e·s par des valeurs de Bientraitance depuis leur choix d’orientation professionnelle. Le Label leur apporte cette reconnaissance.

Faire reconnaître la démarche par Bureau Veritas

Le Label Crèche Bien Traitante® garantit une neutralité absolue du regard porté sur les pratiques et organisations de l’établissement par l’organisme indépendant Bureau Veritas Certification.

Contribuer à lutter contre le risque d'épuisement professionnel

Un des risques d’épuisement professionnel est le brown-out dû à la perte de sens de l’action professionnelle. Le Label Crèche Bien Traitante® reconnaît le sens de leur action aux équipes et les soutient dans le repérage de leur action bientraitante.

Éviter les surcoûts de la non Bientraitance

Les surcoûts de la négligence : épuisement professionnel, turnover, perte de confiance des familles et des partenaires, gestion de la violence, du conflit, etc.

Coût de l’absentéisme ou du turnover: les effets positifs de la Labellisation sont démontrés dans les établissements labellisés.

Le coût humain du jeune enfant en cas de maltraitance en creux ou par manque de motivation des professionnel·le·s.

Le coût humain des professionnel·le·s en poste non engagé·e·s dans la Bientraitance.

L’énergie dépensée à justifier notre action bientraitante face aux familles suspicieuses.

POUR LE SECTEUR PETITE ENFANCE

Apporter une visibilité de notre secteur

Le Label est un moyen de faire connaître et reconnaître l’action bientraitante du secteur. Son impact en terme d’image et de transparence est fort.

Améliorer l’image de la pratique professionnelle petite enfance

Il suffit de prêter attention aux publicités qui incitent aux formations en Petite Enfance pour se rendre compte que l’image véhiculée est réductrice « vous aimez les enfants, rejoignez-nous ». Or la posture professionnelle Petite Enfance exige une pratique fine, qui veille à accompagner l’enfant et sa famille selon un cadre règlementaire fort, des connaissances solides et un management co-élaboratif et bienveillant.                                                                          Démontrer sa position engagée d’établissement Labellisé contribue à changer l’image, parfois négative, de notre secteur afin d’en rendre visible l’action positive en faveur du droit des jeunes enfants accueilis.

 

Investir : Un sujet de société d’intérêt collectif

Ne serait-ce que par le simple fait que nos enfants sont les adultes de demain qui nous prendrons eux mêmes en charge, la Bientraitance des jeunes enfants nous concerne déjà tous à titre personnel !

Comment ne pas questionner aujourd’hui les conditions d’accueil de nos jeunes enfants?

S’engager vis-à-vis des autorités

Le Label Crèche Bien Traitante® assure aux autorités ayant délivrées l’autorisation d’adéquation entre agrément et réalisations effectives des missions, la garantie de l’engagement de l’EAJE dans une démarche d’amélioration continue.

Développer la culture de la Bientraitance en institution : un enjeu porteur

Les générations de professionnel·le·s nous précédant ont portées des valeurs et des ambitions dont nous bénéficions aujourd’hui. C’est à nous, professionnel·le·s du 21ème siècle, de développer la culture de la Bientraitance et de la Prévention du risque de maltraitance.

 

POUR LES PROFESSIONNEL·LE·S

Reconnaître et valider les pratiques et attitudes bientraitantes des professionnel·le·s

Le Label certifie des pratiques et attitudes transparentes. Il contribue à la Prévention des Risques Psycho-Sociaux (RPS) en redonnant un sens et une reconnaissance aux pratiques professionnelles par l’Information, la Formation, les Pratiques et l’encadrement Managérial (IFPM).

Réfléchir, enrichir, sécuriser et soutenir les pratiques éducatives

Le Label permettra aux professionnel·le·s de mettre en œuvre des méthodes et outils pour définir les réalités, les repérer, mieux les prévenir et en permettre l’objectivation ainsi que la mise à distance.

Connaître les bonnes pratiques et savoir les appliquer à une situation singulière permet à chaque jeune enfant accueilli de bénéficier d’un accueil de qualité, selon des pratiques bientraitantes respectueuses de ses besoins émotionnels, psycho-sociaux et affectifs.

Donner aux professionnel·le·s petite enfance des clés de lecture pour aborder ces questions dans leurs dimensions légales, morales et éthiques va leur permettre d’en prendre conscience et de s‘en rappeler en permanence.

Prévenir le risque de maltraitance

Le Label fournit les méthodes et les outils qui permettent de s’approprier une réelle résonance entre :

– la maltraitance, la maltraitance en creux et la maltraitance ordinaire, parfois banalisée, impalpable ou invisible

– la Bientraitance pour ne pas tomber dans le piège de la bonne conscience béate « Ici on est bientraitant »

Le Label assure de mettre un terme à la loi du silence sur des pratiques et attitudes maltraitantes.

Favoriser le travail en équipe

Nul ne peut être bientraitant seul, la collégialité, l’interdisciplinarité du travail en équipe sont des bases de la Bientraitance.
La Bientraitance concerne tous les acteurs au sein de l’établissement, où chacun est indispensable dans son rôle.

Une dynamique institutionnelle dès la mise en route vers la Labellisation

L’équipe éducative et encadrante s’engage à :

– Une forte motivation et mobilisation des équipes à obtenir le Label qui représente un effet de levier solide face à des comportements de résistances aux changements éventuels

– Une sensibilisation immédiate aux concepts de Bientraitance et de Prévention du risque de maltraitance

– Une levée de la gêne parfois ressentie à aborder le sujet de la maltraitance

– La création de repères qui permettent aux professionnel·le·s de se situer dans la qualité de leurs actions sans rester dans le doute ou l’interrogation de type ” Suis-je vraiment dans la Bientraitance ” ?

– Un moyen pour renforcer la cohésion d’équipe autour du concept de Bientraitance vis à vis de l’accueil du jeune enfant et de sa famille

– La mise en œuvre d’un véritable plan de lutte contre le risque de maltraitance au niveau institutionnel

– La mise en œuvre d’une dynamique de la réflexion et d’une stratégie de développement de la culture de la Bientraitance institutionnelle

– Un moyen de faire vivre la dynamique d’une vraie démarche qualité

– Un outil pour développer les compétences professionnelles : équipe éducative et manager

– Un outil pour prendre en considération les recommandations de bonnes pratiques de l’Haute Autorité de la Santé

Valider les pratiques bientraitantes des professionnel·le·s

Les équipes s’engagent en Bientraitance et développent :

– Une grande fierté à être valorisées dans leurs actions bientraitantes tout comme le fait d’afficher le Label à la porte de leur établissement

– Une motivation à maintenir les acquis pour conserver le Label, en maintenant une réflexion institutionnelle permanente, créant ainsi le cercle vertueux de la Bientraitance

– Des outils efficients dans la lutte contre le turnover et l’absentéisme : Pourquoi un·e professionnel·le irait travailler dans un lieu d’accueil non Labellisé alors que la Labellisation s’attache également à leur condition de travail ?

– Un engagement moral des professionnel·le·s dans la Prévention du risque de maltraitance

– Un sentiment de bien-être général de tous les acteurs de l’institution

– Une reconnaissance de chaque membre de l’équipe présent lors des inaugurations 

– Un engagement dans la culture de la Bientraitance et de la Prévention du risque de maltraitance des managers dès le recrutement de nouveaux professionnel·le·s et stagiaires

– Une image de marque pour inscrire l’établissement d’accueil dans un contexte économique et social singulier